Church World Service partner Aba System Restavek (ASR) organized a debate on Nov. 16 between children and the candidates for the Senate and Presidency.    The aim of the event was to encourage all candidates to sign up to a commitment to addressing children’s issues.   Unfortunately, none of the candidates turned up and the event was cancelled.

However, the children did produce a very interesting “Declaration des Enfants” – which is definitely worth reading.  The original is available here and below is a rough translation:

As part of the panel of children with the candidates in the Senate and the Presidency organized at the Hotel Montana this Wednesday, November 16, 2016,

1st, on the occasion of the celebration of the eleventh 11th Awareness Day against the Restavèk system in Haiti.

2nd, as a Prelude to the World Day for the Rights of the Child.

3rd, within the framework of the Awareness Campaign ” All Timoun ladan n ”.

We, children who are given no value, who are abused, exploited, abused and sleeping in the streets, without access to education, leisure, health care.

Who are the victims of Cholera and HIV / AIDS, who are in prison

  • We want to be heard, and our opinions taken into account when making decisions about us.
  • We want the authorities to take measures to ensure the safety of all children, to take care of domestic children, street children and to enable all children to have the means necessary for their well-being.
  • We want all forms of abuse and injustice, violence and exploitation of children to cease through clear laws and enforcement.
  • We want more adults, parents and teachers to acquire the necessary means to inform about the cholera epidemic and HIV / AIDS; And that children infected with and affected by cholera and HIV / AIDS are supervised.
  • We want the children victims or orphans of Hurricane Matthew and floods in the Departments of Grand Anse, Nippes, South, Northwest, North and Artibonite to be mentored and assisted.
  • We want to have more hospital center and health centers with the best doctors, to enable us to have access to quality care and services.
  • We want medicines and health care free of charge or at affordable prices, so that all children can benefit.
  • We want a society that offers quality education to all children, with more schools, with competent teachers; that the programs be adapted to the reality of the country and to the movement of the rest of the world.
  • We want a country where there is no discrimination in relation to place of birth, color, mental and physical capacity and parental origin of the child.
  • We want the authorities to take the necessary measures to combat poverty and to ensure that taxpayers’ taxes are used to meet the needs of children. That jobs be created for parents to eradicate child labor and abolish the restavèk system in Haiti.
  • We want political authorities, adults, national and international organizations, community leaders, associations working with children to consult with us and respect our views in the actions they take for us.

Because we Children Today, Adults of tomorrow, we know what to do to build a new Haiti.

Thank you


Dans le cadre du panel d’enfants avec les candidats au Sénat et a la Présidence  organisé a l’hôtel Montana ce Mercredi 16 Novembre 2016,

1ere, à l’occasion de la célébration de la onzième  11eme Journée de Sensibilisation contre le système Restavèk en Haïti.

2eme, en Prélude à la Journée Mondiale des droits de l’enfant.

3eme, dans le cadre de la Campagne de sensibilisation  ‘’Tout Timoun ladan n’’.

Nous, enfants à qui on n’accorde aucune valeur qui sont maltraités, exploités, abusés et qui dormons dans les rues, Sans accès à l’éducation, au loisir, aux soins de santé.

Qui sommes victimes du Choléra et du VIH/SIDA, qui sommes en prison.

  • Nous voulons être écoutés, et que l’on tienne compte de nos opinions pour les décisions qui nous concernent.
  • Nous voulons que les autorités prennent des mesures garantissant la sécurité de tous les enfants, pour prendre en charge les enfants en domesticité, les enfants de rues et pour permettre à tous les enfants d’avoir les moyens nécessaires à leur bien-être.
  • Nous voulons que cesse toute forme d’abus et d’injustice, de violence et d’exploitation vis-à-vis des enfants par des lois claires et leur mise en application.
  • Nous voulons que d’avantage d’adultes, de parents et d’enseignants acquièrent les moyens nécessaires pour informer sur l’épidémie choléra et le VIH/SIDA ; et que soient encadrés les enfants infectés et ou affectés par le choléra et le VIH/SIDA.
  • Nous voulons que les enfants victimes ou orphelins de l’ouragan Matthew et d’inondations dans les Départements de la Grand-anse, les Nippes, le Sud, le Nord-Ouest, le Nord et Artibonite soient encadrés et assistés.
  • Nous voulons avoir plus de centre hospitalier et centres de santé avec des meilleurs médecins, pour nous permettre d’avoir accès aux soins et aux services de qualité.
  • Nous voulons des médicaments et des soins de santé gratuites ou à des prix abordables, de façon à ce que tous les enfants puissent en bénéficier.
  • Nous voulons une société qui offre une éducation de qualité à tous les enfants, avec d’avantage d’écoles, avec des enseignants compétents ; que les programmes soient adaptes à la réalité du pays et à la mouvance du reste du monde.
  • Nous voulons un pays où il n’existe aucune discrimination par rapport au lieu de naissance, à la couleur, à la capacité mentale et physique et à l’origine parentale de l’en
  • Nous voulons que les autorités prennent les mesures nécessaires pouvant combattre la pauvreté et que les taxes des contribuables soient utilisées pour répondre aux besoins des enfants. Que des emplois soient créés pour les parents afin d’éradiquer le travail des enfants et que soit abolir le système restavèk en Haïti.
  • Nous voulons que les autorités politiques, les adultes, les organisations nationales et internationales, les leaders communautaires, les associations travaillant en faveur des enfants nous consultent et respectent nos points de vue dans  les actions qu’ils prennent à notre intention.

Parce que nous  Enfants  aujourd’hui, Adultes de demain, nous savons ce qu’il faut faire pour construire une nouvelle Haïti.

Merci

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *